Satisfaire aux besoins en fin de vie des itinérants et des personnes logées de façon précaire : amener les soins palliatifs aux patients

Inner City Health Associates
Juillet 03, 2014

Des données et informations alarmantes proviennent de nos systèmes de refuges pour sans-abri.

Dans le cadre d'un nouveau programme pilote qui commence en juillet, je vais me rendre dans la communauté avec une équipe de professionnels de la santé afin d'offrir des soins palliatifs à des patients qui sont sans abri et qui sont logés de façon précaire. Notre nouveau programme, intitulé PEACH (Palliative Education And Care for the Homeless) est une initiative des Inner City Health Associates (ICHA). L'ICHA est un groupe de plus de 60 médecins qui travaillent dans les refuges et les centres de jour afin de prodiguer des soins aux sans-abri et aux individus en logements précaires dans la région du Grand Toronto. L'initiative PEACH a pour objectif d'amener les soins palliatifs interdisciplinaires aux patients représentant une des populations les plus vulnérables et marginalisées, en visitant les patients là où ils se trouvent, peu importe où. Cela signifie deux choses :

1. Geographiquement – Habituellement, dans le cadre des soins palliatifs, on exige que les patients viennent à nous dans les cliniques ou que nous visitions les patients dans leurs lits à la maison, ou dans un lit d'hôpital ou d'hospice afin que l'on puisse leur fournir des soins de fin de vie adéquats. Malheureusement, dans le cas des personnes vulnérables tels que les patients sans abri qui souffrent d'une maladie mentale, ce n'est pas toujours possible. Notre programme mobile basé sur les refuges se déplacera dans la communauté afin d'y rencontrer les patients touchés de maladies graves, où qu'ils se trouvent. En procurant davantage de ressources et de soutiens communautaires à nos partenaires au sein du système des refuges, nous espérons pouvoir répondre aux besoins et préférences de fin de vie de nos patients de telle sorte qu'ils puissent recevoir les soins dont ils ont besoin avec respect et dignité.

2. Médicalement – Pour diverses raisons, l'identification précoce des besoins en soins palliatifs est relativement rare parmi les populations vulnérables. De plus en plus de preuves tendent à montrer que la prestation précoce de soins palliatifs, même dès qu'une personne a reçu un diagnostic de maladie terminale, devrait être une priorité pour tous. Dans le cadre de PEACH, nous avons pour but de répondre aux besoins des patients où qu'ils se trouvent le long de la trajectoire de leur maladie. Nous espérons offrir des soins palliatifs précoces et en amont afin d'assurer que tous les patients y aient accès, et non seulement ceux qui ont été hospitalisés. Ainsi, nous serons plus en mesure de gérer la douleur et les symptômes, de fournir des soutiens psychosociaux et d'adéquatement atteindre les objectifs de soins de ces patients. À notre connaissance, PEACH sera le premier service de ce genre à fournir des soins palliatifs précoces à une population de patients vulnérables.

3. Nous sommes également intéressés à l'éducation axée sur les soins palliatifs et l'itinérance et aimerions devenir une ressource pour les fournisseurs de soins de santé qui s'occuperaient de patients sans abri ou logés de façon précaire. Grâce à ce programme pilote, nous espérons en apprendre plus sur les défis particuliers de la prestation des soins palliatifs aux personnes sans abri et logées de façon précaire, et continuer à élaborer des meilleures pratiques afin de mieux répondre à leurs besoins.

Un programme communautaire d'intervention tel PEACH exige un dévouement, un engagement et des soutiens solides de la part de la communauté des soins palliatifs du Grand Toronto, et nous sommes très heureux de travailler en collaboration avec Toronto Central CCAC, Toronto Grace Health Centre, Temmy Latner Center for Palliative Care de Mount Sinai Hospital et le Palliative Care Unit de St. Michael’s Hospital .

Rediffusé avec la permission de St. Michael's Inner City Health blog.

Naheed Dosani est un médecin en soins palliatifs et un médecin de famille au William Osler Health System et Inner City Health Associates (ICHA). Il a dernièrement terminé une spécialisation en médecine palliative à l'Université de Toronto, et antérieurement, une résidence à Inner City Family Medicine, où il a servi de co-résident en chef au Family Medicine Residency Program de St. Michael's Hospital. Il est aussi un chercheur et a quelques projets en cours enquêtant l'impact du logement sur la santé, les médias sociaux en tant qu'outil de communication pour les fournisseurs de soins de santé, et les soins palliatifs pour les patients souffrant d'insuffisance cardiaque. Il enseigne à des étudiants en médecine et à des médecins résidents, siège au conseil d'administration de la Agincourt Community Services Association et est un conseiller pour les étudiants de Medicare. Le docteur Dosani est passionné par les déterminants sociaux de la santé, la santé urbaine, l'équité en matière de santé dans le monde et les médias sociaux. Vous pouvez suivre Naheed sur Twitter @NaheedD.

Ajouter un commentaire

Tweets récents

Le contenu de ce site est protégé par une licence Creative Commons Paternité – Pas d'utilisation commerciale – Pas de modification.

Les analyses et interprétations publiées dans le blogue sont celles des contributeurs individuels et ne représentent pas nécessairement les opinions de l'Observatoire canadien sur l'itinérance.