Dépression et suicide

Dépression et suicide

Les personnes qui souffrent de troubles d’humeur sont particulièrement vulnérables en ce qui à trait au suicide. Des études ont montré que plus de 90 pour cent des victimes du suicide sont atteintes d’une maladie psychiatrique qui peut être diagnostiquée. La dépression majeure et les troubles bipolaires sont la cause de 15 à 25 pour cent de tous les décès par suicide chez les patients touchés de troubles d’humeur graves. Le suicide est aussi la cause de décès la plus courante chez les schizophrènes. Statistique Canada rapporte que le suicide est la onzième principale cause de décès au Canada.

Les taux de dépression des populations itinérantes sont plus élevés que ceux du grand public. Le suicide chez les sans-abri, tant chez les adultes que les jeunes gens, est un problème de santé reconnu : entre 22 et 46 pour cent des personnes ont tenté de se suicider et jusqu’à 61 pour cent des personnes ont eu des pensées suicidaires. Des expériences d’itinérance précoces, ainsi que des expériences d’itinérance prolongées (plus de six mois) sont associées à des taux de suicide et de pensées suicidaires plus élevés.