Familles avec enfants

Familles avec enfants

De nombreuses personnes qui travaillent dur vivent au bord de l’itinérance. Il suffirait d’une maladie, d’un congédiement, d’un désastre ou de la perte du fournisseur de services de garde d’enfants pour que l’équilibre de la famille bascule. De plus, une croissance économique rapide peut rendre un logement abordable hors de portée pour bien des parents qui travaillent. Généralement, toutefois, la pauvreté et une pénurie de logements abordables sont les causes principales de l’itinérance familiale. Bien que d’avantage de familles passent de l’assistance sociale à un emploi, beaucoup d’entre elles ne peuvent prospérer en raison d’un faible revenu et de soutiens de travail inadéquats. La pauvreté extrême est de plus en plus courante chez les enfants, et surtout dans les familles dont les chefs sont des femmes et des familles de travailleurs à faibles revenus.

Certaines familles, et en particulier celles qui sont au chômage, sont obligées de vivre dans des refuges . Au Canada, un utilisateur de refuge sur sept est un enfant. Les enfants qui vivent dans un tel environnement développent des problèmes d’estime de soi, de bien-être, de comportement, de succès scolaire et d’aptitudes sociales. Lorsque les familles sans abri quittent les foyers, leurs besoins primaires sont d’ordre financier et de logement abordable. De plus, elles requièrent des conseils en matière d’aptitudes à la vie quotidienne, de garde des enfants, de formation et de compétences d’emploi. Le nombre de familles sans abri continue à grandir en raison du nombre décroissant d’habitations à loyer modéré, du retrait de l’appui fédéral et provincial en matière de logement et de la croissance de la pauvreté.