Glossaire de l'itinérance

Glossaire de l'itinérance

À risque d'itinérance – Individus qui ne sont pas sans abri mais dont la situation économique et/ou de logement est précaire ou ne satisfait pas aux normes de santé et de sécurité. (Référence)

Application de la loi ─ Interventions cherchant à renforcer la sécurité communautaire en répondant aux problèmes criminels et de désordre communautaire associés à l'import, la fabrication, la culture, la distribution, la possession et l'utilisation de substances légales et illégales.

Approche fondée sur les actifs ─ Comprend une vaste gamme de projets et d'initiatives qui favorisent l'économie et l'acquisition d'actifs par les personnes à faible revenu, y compris les bénéficiaires de l'aide sociale.

Aptitudes à la vie quotidienne – Aptitudes qui sont essentielles à une vie indépendante telles la gestion de l'argent, faire l'épicerie, faire la cuisine, etc.

Aptitudes générales – Désigne la variété d'aptitudes qui aident les gens à obtenir et à garder un emploi, telles la rédaction d'un curriculum vitae et la recherche d'un emploi. Fait également référence aux aptitudes à la vie quotidienne telles faire l'épicerie, la préparation des repas et la gestion de l'argent.

Besoin impérieux de logement – Lorsqu'un ménage dépense plus de 30 % de son revenu avant impôt en frais de logement.

Capacité – Selon un rapport publié par L'OCDE, la capacité désigne l'habileté des gens, des organismes et de la société à gérer leurs affaires de façon efficace.

Collaboration ─ Terme utilisé pour décrire des réseaux associés ainsi que des partenariats plus formels entre des personnes qui travaillent au sein des services, organismes ou secteurs. Contrairement à l'intégration, la collaboration n'exige pas d'infrastructure formelle pour fusionner les procédés de travail dans les différents sites organisationnels.

Colocation ─ Désigne la pratique d'offrir des services de logement dans un seul lieu afin de favoriser l'accès aux services et la communication/collaboration entre les prestataires de services.

Collectivités raciales (minorités visibles) – Comprend toutes les personnes qui ne sont pas caucasiennes ou de race blanche. Les Autochtones sont parfois exclus de cette définition, mais ne devraient pas l'être.

Commerce du sexe – Industrie vaste qui comprend une variété d'activités dont les services d'escorte, les travailleurs du sexe de la rue, la pornographie, la dance exotique, les massages, le travail sur internet, sexe par téléphone ou du soutien de tiers (chauffeurs, directeurs, barman, etc.).

Compétences spécialisées – Décrit l'apprentissage de compétences utiles sur le marché du travail (menuiserie, réparation d'ordinateurs, travail dans un restaurant) qui augmentent l'employabilité des individus qui veulent trouver un travail.

Coopération ─ Désigne des manifestations d'intérêt et de soutien entre les organismes.

Coordination des services – Terme utilisé pour décrire les efforts inter- et intra-organisationnels déployés pour assurer du soutien aux individus à travers toute une gamme de services.

Coordonnateur de projet – Responsable d'un programme, d'un projet ou d'une série de programmes spécifiques auprès d'un organisme. Dans certains organismes, ce poste est également appelé directeur de programme.

Décomptes ponctuels – Procure un aperçu du nombre de personnes qui vivent l'itinérance à une date précise (habituellement un jour, parfois jusqu'à une semaine) au sein d'une collectivité.

Détournement des refuges – Stratégie ciblant les jeunes sans-abri qui offre d'autres options de logement temporaire, de soutiens et d'interventions et qui est conçue pour réduire la dépendance des jeunes au système des refuges d'urgence.

Directeur de programme – Responsable d'un programme, d'un projet ou d'une série de programmes spécifiques dans un organisme. Ce poste est parfois de plus haut niveau que le poste de coordonnateur de projet. Les deux titres sont utilisés de manière interchangeable dans certains organismes.

Directeur exécutif – Aussi appelé président directeur général (PDG) dans les grandes entreprises, ce titre désigne le poste le plus élevé au sein d'une organisation.

Discrimination ─ Désigne des actions intentionnelles ou non intentionnelles qui affectent les gens négativement et qui sont fondées sur des partis pris et préjugés.

Divertissements ambulants – Une stratégie de subsistance par laquelle les individus offrent des divertissements pour de l'argent. Cette activité fait partie d'une économie parallèle et est souvent associée à l'itinérance.

Échecs du système – Se produit lorsque des systèmes de soins et de soutien échouent et forcent les personnes vulnérables à se tourner vers l'itinérance, tandis que d'autres services traditionnels auraient pu prévenir cette conséquence.

Échelle de triage – Approche de meilleure pratique visant un bon agencement aux services. Cette échelle peut être utilisée par les gestionnaires de cas pour évaluer les données et la gravité des problèmes de leurs clients. Cette échelle peut également être utilisée par l'administration pour concilier le temps requis et le volume de travail de l'organisme de façon générale. (Référence)

Économie informelle ─ Activités économiques qui sortent du cadre du marché du travail formel. De façon générale, il s'agit de production, distribution et de consommation de biens et services dont on ne tient pas compte dans les mesures formelles de l'économie.

Employés des refuges (conseiller en établissement) – Individus qui travaillent dans un refuge et fournissent du soutien aux résidents afin de maintenir l'ordre au sein du refuge et d'aider les résidents à faire la transition à un logement.

Enquêtes de prévalence – Offrent une alternative aux enquêtes ponctuelles et sont souvent utilisées dans les petites collectivités ou les collectivités rurales. Elles déterminent combien de personnes sont itinérantes au cours d'une période donnée.

Entreprise sociale ─ Entreprise à but lucratif mais qui privilégie aussi le bien social.

Entrevues motivationnelles – Ces pratiques fondées sur l'expérience représentent un style de travail auprès des clients qui leur permet d'orienter leur changement au lieu de leur dire ce qu'il faut faire. Cette approche a pour but d'avoir une conversation au sujet du changement.

Équipes de suivi intensif dans la communauté (ACT) – Désigne un modèle de prestation de services de santé mentale axé sur le client et le rétablissement qui a été justifié par des études empiriques pour favoriser la vie communautaire, la réhabilitation psychosociale et le rétablissement de personnes qui sont touchées par les maladies mentales les plus graves, ont des symptômes et des handicaps sévères, et n'ont pas bénéficié des programmes de traitement ambulatoires traditionnels. (Référence)

Équipes de système intégré de gestion de cas (ICM) – Approche d'équipe adoptée dans la coordination d'une variété de services bénéficiant à un enfant ou une famille spécifiques dans le cadre d'un plan cohérent et raisonnable. L'équipe devrait inclure tous les prestataires de service qui jouent un rôle dans la mise sur pied du plan, et dans la mesure du possible, l'enfant et la famille. (Référence)

Études de cas – Exemples détaillés sur des agences, programmes, systèmes ou activités particulières qui mettent en lumière la réussite ou l'échec de leur expérience ainsi que les leçons qu'on en a tiré.

Évaluation coordonnée ─ Une approche standardisée pour évaluer la situation courante d'un individu, le niveau de ses besoins et les services qu'il reçoit ou recevra dans le futur, prenant en compte les facteurs historiques qui contribuent au risque et à la résilience, les changements d'acuité des besoins, et le rôle des amis, de la famille, des fournisseurs de soins, de la communauté et des facteurs environnementaux.

Évaluation d'autonomisation – Désigne l'application de techniques d'évaluation pour favoriser l'autodétermination.

Évaluation de fidélité au programme – Utilisée pour déterminer dans quelle mesure une intervention adhère au modèle et aux protocoles originaux du programme.

Évaluation participative – Désigne un processus d'évaluation par lequel les personnes qui sont étudiées ou qui sont les utilisateurs d'un projet sont comprises dans l'élaboration, la conception et les autres étapes de l'évaluation.

Exclusion de logement ─ Le manquement de la société à assurer que des systèmes, un financement et des soutiens adéquats soient en place de telle sorte que tout le monde, même en situation de crise, ait accès à un logement.

Facteurs individuels et relationnels – Désignent les circonstances personnelles d'une personne sans abri et peuvent comprendre des événements traumatisants, crises personnelles, défis de santé mentale et de toxicomanie qui peuvent être la cause ou une conséquence de l'itinérance et de problèmes de santé physique ou d'handicaps. Les problèmes relationnels peuvent inclure la violence familiale, les toxicomanies, des problèmes de santé mentale d'autres membres de la famille, et la pauvreté extrême.

Facteurs structuraux – Questions économiques et sociétales qui affectent les possibilités et les milieux sociaux des individus.

Gestion de cas – Une approche de prestation de services collaborative et axée sur le client pour les personnes qui vivent l'itinérance. Dans le cadre de cette approche, un travailleur de cas évalue les besoins du client (et potentiellement ceux de sa famille) et s'il y a lieu, arrange, coordonne et plaide en faveur de la prestation et à l'accès à une variété de programmes et de services pour répondre aux besoins de l'individu.

Gestionnaires de logement (directeurs généraux) – La personne qui est responsable d'un programme de logements ou d'édifices.

Graves besoins en matière de logement – Lorsqu'un ménage dépense plus de 50 % de son revenu avant impôt aux frais de logement.

Habiletés de soins personnels – Préservation et promotion de sa santé, de son bien-être et de son développement afin de pouvoir faire face aux défis et facteurs de stress quotidiens.

Hébergé dans un refuge d'urgence – Séjourner dans un refuge d'urgence de nuit conçu pour les sans-abri.

Hébergement de répit – Services fournissant des soutiens d'urgence aux jeunes comme solution de rechange au système des refuges.

Index de vulnérabilité – Un index utilisé pour déterminer quel est le risque de mortalité.

Intégration – Voir Intégration du Système.

Intégration du système – Approche coordonnée et formalisée de la planification, de la prestation des services et de la gestion. Un système intégré est une suite de services intentionnels et coordonnés qui est financé et géré de façon centralisée. L'intégration du système a pour but d'aligner les services afin d'éviter le dédoublement, d'améliorer le partage de l'information, d'accroître l'efficacité (par ex. réduction du temps d'attente) et de fournir des soins continus aux individus et aux familles.

Intégration horizontale – Une approche centralisée de la planification, gestion et prestation des services dans un réseau d'organisations/établissements au sein d'un secteur, ou entre secteurs.

Inuits - Les Inuits sont les descendants du peuple de Thulé et ont occupé les régions les plus au nord du Canada il y a de cela des milliers d'années avant l'arrivée des Européens.

Inventaire des refuges ─ Décompte du nombre de lits disponibles dans un système de refuges (peut ou non inclure les refuges pour femmes victimes de violence) déterminant quel pourcentage de ces lits sont occupés chaque nuit.

Itinérance – L'itinérance décrit la situation d’un individu ou d'une famille qui n’a pas de logement stable, permanent et adéquat, ou qui n’a pas de possibilité, de moyens ou de capacité de s’en procurer un dans l'immédiat. La plupart des gens ne choisissent pas d'être sans abri et l'expérience est généralement négative, désagréable, stressante et pénible.

Itinérance cachée – Se réfère spécifiquement aux personnes qui vivent temporairement chez les autres sans garantie d'hébergement soutenu ou de possibilité d'accéder à un logement permanent dans l'immédiat.

Itinérance chez les jeunes – L'itinérance chez les jeunes se réfère aux jeunes personnes âgées entre 13 et 24 ans qui vivent indépendamment de leurs parents et/ou gardiens, et qui plus est, manquent bon nombre des soutiens sociaux qui sont jugés nécessaires pour une transition de l'enfance à l'âge adulte.

Intégration verticale ─ Décrit une approche centralisée de planification, de gestion et de prestation des services dans un contexte organisationnel unique.

Intervention d'urgence – Fourniture de soutiens d'urgence tels qu'un hébergement, des aliments et des programmes de jour aux personnes sans abri.

LGBTQ2 – Cet acronyme signifie lesbiennes, gais, bisexuels, transgenres, transsexuels, queers, en questionnement ou bispirituels.

Littérature grise ─ Désigne des recherches ou des rapports rédigés et publiés par le gouvernement et par des agences communautaires (contrairement à ceux publiés dans les revues savantes).

Logement abordable – Tout logement (locatif/propriété, permanent/temporaire, lucratif/non lucratif) que coûte moins que 30 % du revenu avant impôt du ménage.

Logement adéquat – Logement qui selon les rapports des résidents n'exigent pas de réparations importantes. Un logement qui n'est pas adéquat peut avoir des problèmes excessifs de moisissures, un chauffage ou une alimentation d'eau inadéquats, des dommages importants, etc.

Logement approprié ─ Logement qui est doté de suffisamment de chambres à coucher pour la taille et la composition des membres du ménage, selon les exigences de la Norme nationale d'occupation (NNO).

Logement d'abord – Une approche à l'itinérance axée sur le rétablissement qui se concentre sur le logement rapide des personnes qui connaissent l'itinérance dans un logement indépendant et permanent, suivi de la fourniture de soutiens et de services selon les besoins.

Logement de soutien supervisé /Logements subventionnés – Combine une aide au loyer ou une aide au logement à des services de soutien individualisés souples et bénévoles pour des personnes très nécessiteuses aux prises de problèmes de santé physique ou mentale, de déficience de développement et de consommation de drogues et d'alcool. Il s'agit d'une des options pour loger les sans-abri chroniques aux problèmes aigus.

Logement de transition – Hébergement de soutien temporaire qui vise à remplir le fossé qui existe entre l'itinérance et les logements permanents en offrant une structure, une supervision, du soutien, un enseignement des aptitudes à la vie quotidienne, une éducation, etc.

Logements dispersés – Logements situés dans des lieux individuels, habituellement sur le marché locatif privé, plutôt que dans un édifice ou un ensemble de logements abordables.

Logement et soutiens – Fourniture de logements et de soutiens continus comme moyen pour aider les gens à quitter l'itinérance.

Logement social – Tout logement qui est financé ou subventionné par un ordre de gouvernement.

Maladie chronique – Un état médical de longue durée qui peut être contrôlé (mais dans de nombreux cas, ne peut pas être guéri).

Maladie infectieuse ─ Maladie causée par un virus ou une bactérie et qui est transmissible d'homme à homme et de l'animal à l'homme. Les chercheurs sur l'itinérance et les maladies infectieuses concentrent souvent leurs enquêtes sur l'hépatite A, B et C, la tuberculose, le VIH/sida et une variété de maladies sexuellement transmissibles.

Meilleure pratique – Une intervention, méthode ou technique qui se sont avérées efficaces de façon constante au cours de recherches scientifiques rigoureuses et qui ont été reproduites dans différents cas et exemples.

Mendicité – Une stratégie de subsistance impliquant l'action de mendier de l'argent, des aliments ou autres articles. On considère que cette activité fait partie de l'économie informelle et elle est habituellement associée à l'itinérance.

Mesurer l'intégration – Désigne les efforts déployés pour évaluer dans quelle mesure les clients reçoivent des services adéquatement intégrés ou pour améliorer les efforts de coordination.

Métis – Personnes d'ascendance mixte autochtone et européenne qui ont leur propre culture, langage (Michif), terres traditionnelles (les territoires Métis comprennent le Manitoba, la Saskatchewan et l'Alberta, des parties de l'Ontario, de la Colombie-Britannique, des Territoires du Nord-Ouest et du nord des États-Unis) et un sentiment d'appartenance à la nation (Ralliement national des Métis, 201-3).

Mobilisation significative ─ La mobilisation significative signifie plusieurs choses dans le cadre du travail avec les personnes itinérantes. Ce type de mobilisation comprend la participation des personnes sans abri aux recherches réalisées au sein de la collectivité, la création d'évaluations participatives ou la fourniture des soutiens et des activités qui favorisent la croissance, l'autonomie et la pleine participation à la société.

NIMBY (Not In My Backyard/Pas dans ma cour) – Décrit un phénomène par lequel les résidents d'un quartier conçoivent qu'une nouvelle construction (par exemple, un refuge, des logements abordables, une maison de groupe) ou une nouvelle occupation d'un bâtiment existant n'est pas appropriée ou n'est pas voulue dans leur voisinage.

Pandémie – Apparition soudaine et dans la plupart des cas d'une maladie ou d'un virus virulents qui se propagent dans toutes les régions du monde.

Pauvreté – À l'heure actuelle, il y a une absence de consensus international sur la définition de la pauvreté. Au Canada, il n'y a pas de définition qui est adoptée et utilisée officiellement. En raison de cette insuffisance, Statistique Canada utilise le seuil de faible revenu (SFR) pour identifier les individus et les familles qui sont considérablement plus défavorisés que la moyenne.

Pauvreté infantile – Selon le Conference Board of Canada, la pauvreté infantile désigne la proportion d'enfants de 17 ans et moins qui vivent au sein de ménages dont le revenu disponible est inférieur à la moitié du revenu médian.

Personnes hébergées provisoirement – Désigne les individus dont l'hébergement est temporaire ou dont la sécurité d'occupation n'est pas garantie.

Peuples autochtones ─ Terme qui englobe la diversité des populations autochtones du Canada, dont les Premières nations, les Métis et les Inuits.

Planification de sortie ─ Préparer un individu qui quitte un établissement (système de la protection de la jeunesse, système de justice pénale, hôpitaux, etc.) pour aller dans un cadre communautaire, soit indépendamment ou à l'aide de certains soutiens qui sont en place.

Planification en cas de pandémie – La planification en cas de pandémie, une forme de gestion des catastrophes, est une tentative de préparation et de coordination des systèmes, des ressources et des communications permettant d'améliorer l'impact de la propagation d'une maladie virulente.

Politique en matière de logement ─ Décrit les actions du gouvernement, y compris les mesures législatives et la mise en œuvre de programmes qui ont une répercussion directe ou indirecte sur l'approvisionnement et la disponibilité des logements, les normes relatives au logement et l'aménagement urbain.

Pratique émergente – Nouvelle intervention novatrice basée sur un certain nombre de preuves d'efficacité ou d'améliorations, mais qui n'est pas fondée sur la recherche pour être jugée «prometteuse» ou une «meilleure pratique».

Pratique prometteuse – Une intervention qui est fondée sur suffisamment de preuves pour la revendiquer en tant que pratique efficace pour atteindre un but ou un résultat spécifiques qui sont conformes à l'objectif de l'activité ou du programme, mais qui n'est pas appuyée par assez de recherches pour devenir une «meilleure pratique».

Premières nations – Désigne les personnes qui s'identifient ainsi et qui peuvent être ou non inscrites sous ce titre en vertu de la Loi sur les Indiens. Selon l'Assemblée des Premières nations, la population des Premières nations comprend au-delà de 50 nations distinctes et groupes linguistiques et est composée de 634 communautés des Premières nations (ou réserves).

Prévention ─ Désigne une des stratégies principales dans la lutte contre l'itinérance qui a pour objectif d'empêcher que les gens deviennent des sans-abri.

Prévention au niveau des systèmes – Collaboration avec les établissements traditionnels visant à éliminer le passage dans l'itinérance des individus sortant des systèmes de soins de santé mentale, de la protection des enfants et correctionnels.

Prévention de l'utilisation de drogues et d'alcool ─ Interventions dont l'objectif est de retarder la toxicomanie ou d'éviter les problèmes de toxicomanie avant qu'ils n'adviennent.

Prévention des expulsions – Désigne les programmes ou stratégies, habituellement axés sur les locataires, qui sont conçus pour maintenir les individus et les familles dans leur domicile et les empêcher de se retrouver sans abri.

Prévention primaire – Désigne le travail en amont visant à réduire les risques d'itinérance d'individus et de familles et comprend habituellement des interventions visant les collectivités complètes.

Prévention secondaire – Désigne habituellement les stratégies qui ciblent les personnes qui sont clairement à risque d'itinérance ou qui sont récemment devenues des sans-abri, et peut comprendre la prévention au niveau des systèmes.

Prévention tertiaire – Désigne des stratégies conçues pour ralentir la progression d'une condition et la traiter. Désigne également les efforts de rétablissement dont le but est de réduire la récurrence du problème.

Prise en charge coordonnée ─ Une approche standardisée pour évaluer la situation courante d'un individu, le niveau de ses besoins et les services qu'il reçoit ou recevra dans le futur, prenant en compte les facteurs historiques qui contribuent au risque et à la résilience, les changements d'acuité des besoins, et le rôle des amis, de la famille, des fournisseurs de soins, de la communauté et des facteurs environnementaux.

Programmes d'approche – Services et programmes dont le but est d'amener les services directement jusqu'aux individus plutôt que de les faire venir jusqu'à l'agence.

Programme de supplément au loyer – Désigne un logement à loyer indexé sur le revenu avec un propriétaire privé. Les suppléments au loyer sont des subventions versées par le gouvernement à des propriétaires privés qui participent au programme.

Programmes pour toxicomanes – Programmes offrant des établissement résidentiels d'auto-assistance ou de traitement ambulatoire, des programmes de réduction des méfaits, du counseling individuel ou de groupe, des logements qui favorisent l'abstinence et un soutien des programmes communautaires.

Promotion de la santé – Selon l'Organisation mondiale de la santé, la promotion de la santé permet aux personnes de mieux prendre en main leur santé et de l'améliorer.

Reconnexion (et réunification) avec la famille ─ Approche de gestion de cas axée sur le client qui cherche à identifier et à favoriser le renforcement de relations et de résoudre des conflits entre les jeunes personnes qui quittent la maison et leurs proches.

Réduction des méfaits – Politiques, programmes et pratiques axées sur la réduction des risques et des effets néfastes sur les individus, les collectivités et la société en général associés à l'utilisation de drogues et d'alcool et à des comportements de dépendance.

Relogement rapide – Une approche au logement qui est semblable à Logement d'abord en ce qu'elle n'exige pas de conditions préalables à la participation. Cependant, cette approche convient mieux aux personnes qui connaissent des expériences d'itinérance épisodiques et transitoires.

Renforcement des capacitésSelon un rapport publié par l'OCDE, désigne le processus de libération, de renforcement, d'adaptation, de création et d'entretien des capacités sur une longue période.

Réseau canadien de recherches sur l'itinérance (RCRI) ─ Un organisme de coordination qui réunit les chercheurs afin de les aider à coordonner, partager et diffuser leurs œuvres, et qui mène aussi ses propres recherches.

Risques et prévention de l'itinérance – Un outil utilisé pour mesurer le risque d'itinérance.

Sans refuge – Vivant à la rue ou dans des endroits qui ne sont pas conçus pour l'habitation humaine.

Services communautaires ─ Tout programme donné par des organismes communautaires sans but lucratif ou confessionnels aidant les personnes qui vivent l'itinérance.

Service complet – Désigne un modèle de prestation de services qui est basé sur une approche de travail d'équipe et de gestion de cas collaborative.

Soins de santé mentale communautaires ─ Comprend une grande gamme de programmes et de services conçus pour répondre aux besoins locaux et qui sont principalement offerts par des agences communautaires et parfois par les hôpitaux ou cliniques.

Soins à domicile et soins prolongés ─ Désigne un grand éventail de services internes et externes qui peuvent être offerts dans le domicile, dans la communauté, ou dans l'hôpital ou le milieu médical.

Soins palliatifs ─ Services fournis aux personnes qui vivent les dernières étapes de leur vie, soit en raison d'un âge avancé ou d'une maladie grave.

Stratégies d'intervention précoce – Désigne des stratégies qui sont conçues pour fonctionner rapidement afin d'aider les individus et les familles à garder leur logement ou à trouver un autre logement rapidement.

Système de soins ─ Programme-cadre pour les enfants et les familles fondé sur les points forts, adapté aux particularités culturelles et participatif.

Squeegeeing ─ Une stratégie de subsistance par laquelle les individus nettoient les pare-brise des voitures pour gagner de l'argent. On considère que cette activité fait partie de l'économie informelle et elle est habituellement associée à l'itinérance.

Toxicomanie ─ Utilisation de toutes sortes de drogues et d'alcool.

Travail d'approche dans la rue – Travail très important qui amène les travailleurs à l'extérieur des murs de l'agence afin d'établir un lien avec les sans-abri qui sont peut-être déconnectés et aliénés non seulement par rapport aux services et soutiens traditionnels, mais aussi aux services qui ciblent les personnes sans abri.

Travailleur de soutien – Travailleurs qui suivent les clients et gèrent des cas afin de placer les individus dans des logements.

Travailleur de soutien du suivi – Désigne un individu qui aide un client déjà logé à garder son logement et à le mettre en rapport avec les ressources et les services communautaires.

Travailleur en logement ─ Personne embauchée habituellement par des agences communautaires ou sans but lucratif mais qui travaille parfois directement pour un ordre spécifique du gouvernement, et qui est capable d'aider les gens à trouver un logement et de les soutenir grâce aux services reliés qui font partie du processus.

Trauma ─ Un événement qui va au-delà de l'expérience humaine habituelle et qui créerait une grande détresse chez presque toutes les personnes qui le vivent, et entraînerait la victimisation.

Troubles concomitants (double diagnostic) ─ Désigne l'état d'une personne qui est touchée par une maladie mentale et par des problèmes d'abus d'alcool ou d'autres drogues.

Trouble du spectre de l'alcoolisation fœtale (TSAF) ─ Expression générale utilisée pour décrire une panoplie d'affections et de diagnostics résultants de l'exposition prénatale à l'alcool.

Troubles mentaux graves – Un trouble mental ou émotionnel sérieux et persistant (par ex. schizophrénie, troubles de l'humeur, troubles schizo-affectifs) qui détruit la capacité d'accomplir une variété d'activités quotidiennes de la vie telles que les soins personnels et les relations interpersonnelles, de conserver un logement et un emploi et de poursuivre des études.