Nouveaux arrivants

Nouveaux arrivants

Les immigrants et les réfugiés, et particulièrement les demandeurs d’asile, sont à risque de devenir des sans-abri en raison d’une variété de facteurs tels la pauvreté, la discrimination, les coupures dans les programmes sociaux, un emploi et des diplômes non reconnus, les délais de permis de travail, et les maladies mentales. Le marché du logement canadien actuel ne peut pas subvenir aux besoins du nombre d’immigrants et de réfugiés. Par conséquent, un nombre croissant d’immigrants et de réfugiés ont recours aux refuges, maisons d’hébergement , et autres services de logement.

Les besoins des immigrants et des réfugiés qui sont devenus des sans-abri sont différents de ceux des personnes nées au Canada. Ils doivent souvent s’ajuster à une nouvelle langue et culture et peuvent devoir faire face à des défis uniques quant à l’emploi, la santé et les questions légales. La plupart des employés des refuges et des maisons d’hébergement ne sont pas dotés du temps, des compétences et des ressources qui leurs permettraient de loger et de s’occuper efficacement des nouveaux venus. Cela ne fait pas partie de leur mandat. Il y a eu très peu de tentatives systémiques d’élaboration de structures d’hébergement et de logement qui sont accessibles et appropriés, et qui répondent aux besoins de ce groupe de la population.