Prévention de la consommation de substances

Prévention de la consommation de substances

La prévention de consommation de substances regroupe les interventions destinées à retarder le début de la consommation de drogues ou à l’éviter avant qu’elle ne commence. Les stratégies de prévention efficaces commencent tôt dans la vie et se poursuivent pendant l’adolescence et la vie adulte. Elles renforcent le même message pendant toute la vie. La prévention est plus qu’une affaire d’éducation. Elle comprend un vaste éventail de stratégies de promotion de la santé comme le développement des aptitudes individuelles, la participation des jeunes au développement de messages appropriés et la vérification que les supports situationnels sont en place comme les possibilités d’emploi, une culture scolaire positive et un solide soutien familial. Cela comprend l’accès aux soins de santé, un hébergement stable, une éducation et un emploi.

L’adolescence est un stade important du développement. Les jeunes apprennent à être indépendants et à prendre les rôles et les habitudes qu’ils poursuivront dans la vie adulte. Cela comprend le choix des substances qu’ils consomment et comment ils les consomment. Bien que certaines tendances chez les jeunes soient inquiétantes, la majorité essaie l’alcool et d’autres drogues sans devenir pour autant consommateurs fréquents ou à problème. La recherche montre que l’expérimentation de drogues et d’alcool fait partie du développement normal de l’adolescence et que les niveaux de consommation et d’expérimentation baissent à mesure que le jeune mûrit et prend ses rôles et responsabilités d’adulte. Il n’est pas réaliste de croire que tous les jeunes ne vont pas essayer l’alcool et d’autres drogues comme le cannabis. Mais les stratégies de prévention peuvent les encourager à en retarder la consommation jusqu’à ce qu’ils soient plus âgés et les aider à apprendre des méthodes plus sûres de consommation de substances, s’ils sont déjà consommateurs.

Il est important de bien informer les jeunes, toutefois, les études indiquent clairement que l’éducation seule ne suffit pas à détourner les jeunes de la consommation de substances. Les tactiques basées sur la peur ou la tolérance zéro n’ont pratiquement aucun effet. Quand on dit aux enfants que les substances comme la marihuana sont très dangereuses et addictives accoutumant es et qu’ils se rendent compte en expérimentant que cela est faux, le reste du message est perdu. Une éducation honnête sur les drogues est clé pour enseigner à l’individu à prendre une décision en connaissance de cause. Les programmes efficaces commencent chez les très jeunes et se poursuivent à tous les stades. Ils utilisent une variété de stratégies de promotion de santé et ciblent les changements de politique et législatifs.