Problèmes de santé et pauvreté

Problèmes de santé et pauvreté

Un revenu faible s’accompagne de toute une gamme de risques de santé comme une mauvaise nutrition, un hébergement insalubre, humide et une exclusion sociale. Les liens entre le revenu et la santé sont importants car ils déterminent les chances qu’ont la famille ou l’individu de prospérer. Un tiers des travailleurs canadiens ont un emploi précaire de courte durée. Ces emplois sont plus susceptibles d’être liés à des problèmes de santé comme l’hypertension artérielle, les maladies cardiovasculaires, les maladies mentales et aux premiers signes du diabète. Ces Canadiens passent 24 % de toute leur vie à souffrir de troubles de santé causés par un manque de revenu.

Les sans-abri souffrent d’un grand nombre de problèmes médicaux. La maladie peut être sérieusement aggravée par des facteurs comme la pauvreté extrême, le retard dans l’obtention de soins, le non suivi de la thérapie, des déficiences cognitives et les effets néfastes de l’itinérance sur la santé. Les personnes qui dorment dans la rue sont prédisposées aux maladies de la peau comme la cellulite, l’impétigo, la dermatite de stase, la gale et les poux. Les problèmes de pieds comme l’onychomycose, le pied d’athlète, les cors et les durillons et le pied d'immersion sont causés par des chaussures inadéquates, une exposition prolongée à l’humidité, de longues périodes debout ou à marcher et des traumas mineurs répétitifs.