Promotion de la santé

Promotion de la santé

Les jeunes adolescents, les familles avec enfants, les immigrants, les hommes et femmes seuls, les personnes âgées, tous peuvent devenir sans abri. Nous n’avons pas encore de système efficace en place pour fournir des soins de santé et faire de la prévention au sein de cette population grandissante. Ils doivent affronter de multiples problèmes de santé complexes souvent la conséquence de la pauvreté, de dormir dans la rue et de faire face à des risques énormes jour après jour. Les stratégies de prévention doivent faire partie de l’ensemble de soins apportés à ces individus.

Durant n’importe quelle nuit dans une ville de taille moyenne au Canada (800 000 habitants), environ 1 000 personnes se retrouvent dans des refuges d’urgence. Le taux d’occupation de ces refuges dépasse toujours 100 %, ce qui laisse de nombreux sans abri dans la rue. Plus une personne reste longtemps sans abri, plus elle a de chances de devenir un consommateur de substances psychotropes ou de souffrir d’un traumatisme. Les sans-abri de plus de 50 ans sont plus à risque de souffrir de maladies chroniques avec handicap fonctionnel, de problèmes rénaux, d’hypertension ou d’un taux élevé de cholestérol. La prévention est l’un des points clés de l’ensemble de soins.