Service d'approche et accès aux services de santé

Service d'approche et accès aux services de santé

Les services d'approche, lorsqu'ils sont associés à l'accès aux services, créent des liens communautaires à la fois au niveau du client et du système. Au niveau du client, ils garantissent un acheminement aux services qui s'occupent des problèmes de toxicomanie et autres besoins de base et de santé. Ils augmentent systématiquement la coordination et la collaboration entre les prestataires de service pour maximaliser l'utilisation des ressources limitées et garantir la prestation de services pluridisciplinaires en réponse aux besoins des individus et de leurs familles.

Un service d'approche est souvent la première étape dans la création de relations avec les personnes les plus défavorisées au Canada. Il relie les sans-abri aux ressources et services qu'ils veulent et dont ils ont besoin. Les services d'approche de base incluent l'engagement, l'information et l'acheminement vers des services directs.

Les programmes d'approche tentent d'engager les individus qui ne reçoivent pas de services ou qui sont sous-servis en apportant directement les services là où les gens se trouvent, plutôt que d'attendre passivement qu'ils se joignent à un programme existant. Il existe de nombreux obstacles qui empêchent les gens de se rendre directement à un fournisseur de services, y compris l'argent, une mauvaise santé, des stigmates et les moyens de transport.

Les travailleurs d'approche peuvent visiter les campements des sans-abri (villages de tentes, squats) et peuvent se rendre à pied ou à bicyclette dans les parcs ou les allées à la recherche des personnes qui dorment à la dure.
Certains programmes mobiles (services d'échange de seringue ou camionnettes d'aide médicale) ou des centres/programmes d'accueil (visites d'infirmières de la rue, centre d'accueil pour les travailleurs du sexe) pourraient aussi être considérés comme une forme d'approche s'ils sont situés au sein d'une communauté avec une large concentration de la population ciblée.

Dans certains cas, les sans-abri persistent à ne pas se rendre dans un établissement pour y accéder à des services. Dans ce cas, les travailleurs d'approche poursuivent leurs travaux avec les clients où ils se trouvent pour établir une confiance, créer des liens et apporter des services et une assistance.

Il se peut aussi que les travailleurs d'approche accompagnent les clients à des services réguliers ou à l'intention des sans-abri dans le cadre d'un plan de gestion de cas. Les travailleurs d'approche peuvent aider à préparer les clients qui accèdent aux services pour la première fois et informer le personnel de ces agences des besoins particuliers du client, ses forces et intérêts, pour aider à garantir une transition réussie. Les travailleurs d'approche peuvent prendre la défense de leur client auprès d'autres secteurs y compris l'éducation, les soins de santé, l'aide à l'enfance et la justice criminelle.

Dans de nombreux cas, des travailleurs pairs (des personnes qui ont vécu l'itinérance et aux problèmes de santé mentale et aux problèmes de toxicomanie semblables, etc.) peuvent fournir un soutien d'approche précieux et efficace. L'avantage d'engager des consommateurs-survivants ou des gens avec la même expérience vécue comme prestataires de services comprend : l'empathie et la compréhension, la tolérance envers les comportements inhabituels, la facilité de s'identifier avec les récipiendaires des services, la connaissance des ressources disponibles, offrir un modèle de rôle positif et un fort sens des responsabilités envers les clients. Les travailleurs pairs offrent souvent des informations et des références, de la formation, du soutien émotionnel, de l'auto-exploration, l'identification des problèmes, la création d'objectifs, la planification d'action et la supervision de l'atteinte des objectifs.