Service d'approche et accès aux services de substances

Service d'approche et accès aux services de substances

Les services d'approche fournissent les services directement là où se trouvent les personnes. De tels programmes ont été créés parce qu'il peut être difficile de fournir les informations utiles et les services et ressources des programmes qui accroissent la sécurité des utilisateurs actuels ou potentiels. C'est surtout le cas si l'on s'attend à ce que les personnes doivent se présenter chez les prestataires pour obtenir ce dont ils ont besoin. Les obstacles personnels et structurels peuvent empêcher les utilisateurs d'accéder aux services et programmes, et ceci est particulièrement le cas pour les sans-abri. Par exemple, la stigmatisation, la mauvaise santé, le manque d'argent et de moyens de transport peuvent empêcher ces personnes d'atteindre une agence. Cela devient encore plus problématique si dès le départ ces personnes ne sont pas au courant de l'existence d'un programme ou d'un service.

L'entraide, combinée à des accès aux services, crée des liens communautaires au niveau de la clientèle et des systèmes. Au niveau du client, elle garantit des acheminements vers les services s'occupant de problèmes d'utilisation de drogues et autres besoins de santé et essentiels. Elle accentue systématiquement la collaboration et la coordination entre les prestataires de services afin de maximaliser l'utilisation de ressources limitées et d'assurer la provision de services pluridisciplinaires pour répondre aux besoins des individus et de leurs familles. Des lieux d'approche potentiels peuvent comprendre les maisons d'hébergement, les programmes d'assistance aux employés, les centres médicaux, les centres communautaires, les prisons, les établissements de santé mentale, les cabinets de docteurs et les programmes communautaires éducationnels.

Les services d'entraide pour les gens atteints de problèmes de toxicomanie comprennent traditionnellement la rencontre des clients dans leur propre environnement. Les services d'entraide délivrés par le biais de programmes d'accueil, de services mobiles et de traitements et de contacts dans les rues, peuvent faciliter l'accès aux services en opérant durant des heures flexibles dans des endroits accessibles. L'entraide est plus efficace quand un climat de confiance est établi et maintenu au courant de multiples séances courtes. Les activités incluent la diffusion d'informations sur la santé, l'éducation sur les stratégies de réduction des méfaits, la diffusion de renseignements sur des ressources communautaires, l'identification de stratégies pour accéder aux services et au besoin, accompagner les clients aux rendez-vous préliminaires. Les interventions préliminaires exigent une compréhension des circonstances et des besoins de chaque client afin d'adapter les services et d'inclure les soutiens pertinents. L'objectif est de réduire le problème de drogues ainsi que d'améliorer la santé et le fonctionnement social. Les travailleurs sociaux invitent les personnes à participer à une évaluation personnalisée de leurs propres comportements à risque, et à des discussions réalistes sur les ressources disponibles pour soutenir des changements durables. L'entraide peut promouvoir les aptitudes à la vie quotidienne, y compris le développement personnel, les compétences parentales, les aptitudes à l'emploi, comment gérer un budget, la confiance en soi, la nutrition, la gestion du stress, l'assertivité et les relations interpersonnelles.

L'entraide aux pairs comprend l'emploi de membres de la communauté ciblée comme travailleurs sociaux. Par exemple, si on avait besoin de quelqu'un pour travailler avec des jeunes sans-abri, des membres de ce groupe seraient engagés pour faire ce travail. On juge cette approche efficace parce que de telles personnes apportent une riche expérience personnelle à leurs travaux. Leurs pairs respectent leurs opinions et leurs informations.

Les prestataires de services familiers avec la gamme de services et programmes disponibles dans la communauté et au courant de la façon dont on peut y accéder sont indispensables aux individus qui ont besoin d'aide pour attaquer leurs problèmes de toxicomanie. Les preuves révèlent que les accords entre agences concernant les services d'aiguillage et de protocoles de traitement sont des mécanismes utiles pour accroître la collaboration et la coordination entre les prestataires de services et pour faciliter l'accès aux services.