Soin Sexuel/Reproducteur

Soin Sexuel/Reproducteur

Les sans-abri et surtout les jeunes qui vivent dans la rue tendent à avoir plus de partenaires sexuels et ont des relations sexuelles plus tôt. Souvent, leur première expérience sexuelle est celle de victime pendant leur enfance. Quand ils deviennent jeunes adultes et adultes, ils se trouvent exposés aux rigueurs de la vie de la rue. Souvent les sans-abri font le commerce du sexe pour survivre. D’autres échangent des actes sexuels contre de la nourriture ou un toit.

De nombreuses femmes sans abri se retrouvent enceintes. Les conséquences de la grossesse dans la population itinérante sont graves. À cause de sa santé précaire, une femme sans abri enceinte est plus susceptible de présenter des complications et des troubles de santé. Elle doit surmonter des difficultés pour obtenir des services de soins de santé, de programmes prénataux et de logement ainsi que les implications juridiques comme les interventions des services d'aide sociale à l'enfance. Il y a de multiples implications psychologiques, émotionnelles et de santé associées à la grossesse, à la naissance, à la fonction de mère et à la perte d’un enfant, surtout chez une population vulnérable et marginalisée.

Les sans-abri, surtout les jeunes femmes qui se prostituent, courent le risque de contracter une infection sexuellement transmissible, comme l’hépatite, la chlamydia, la gonorrhée et une infection VIH. De plus, les hommes et les femmes sans abri courent un plus grand risque d’infection à cause des drogues injectables, de partenaires sexuels multiples et d’actes sexuels sans protection. La mise au point de plans de traitement est complexe pour des personnes itinérantes dont la vie est précaire et qui manquent de services de soutien adéquats.