Soins d'urgence hospitaliers

Soins d'urgence hospitaliers

De nombreux sans-abri n'ont pas accès à un médecin de famille ni à des soins médicaux appropriés. En conséquence, ils ont tendance à s'en remettre aux services d'urgence, utilisant souvent les salles d'urgence comme principale source de soins médicaux. L'utilisation de ces services «d'urgence» est très coûteuse.

Lorsqu'ils quittent l'hôpital, les sans-abri ne sont pas toujours capables de prendre leurs médicaments ou suivre un régime de soins (par exemple des bains de siège, traiter leurs blessures ou se reposer) en raison du manque de logement. Des établissements de repos et des programmes de soins infirmiers sont essentiels pour qu'un individu puisse recevoir les traitements adéquats.

De plus en plus d'organismes communautaires essaient de nouvelles façon d'offrir à leurs clients l'accès aux soins de santé primaire, y compris des unités de santé mobiles, des installations médicales permanentes dans les refuges, des visites d'infirmiers et des équipes de soutiens pour les gestions de cas incluant des praticiens en soins de santé.