Violence familiale

Violence familiale

La violence familiale peut prendre de nombreuses formes comme les blessures physiques, les mauvais traitements, le viol ou la cruauté mentale telle l'intimidation, les insultes ou le harcèlement. Très souvent, la violence familiale est une combinaison de harcèlement physique, sexuel ou psychologique. La violence envers les femmes et les enfants par les pères et les maris est de plus en plus à l'origine de l'itinérance. Les femmes prennent généralement la décision de quitter leur conjoint violent quand la violence augmente et que le besoin de protéger leurs enfants prend le dessus.

Quand elles partent, les femmes battues doivent affronter de nombreux problèmes dont la perte de revenu, la pauvreté, la peur de violence supplémentaire, la perte de leur maison et de leur communauté et la peur d'être seule. Les femmes qui fuient la violence sont obligées de faire face à une pénurie de services de garderie subventionnés, à des possibilités d'emploi inadéquates et à la difficulté de trouver un logement abordable. Elles subissent une discrimination importante de la part des propriétaires dans leur recherche de logement. Les femmes et les enfants se retrouvent souvent sans abri.

Les services accessibles spécialisés, les interventions et les lois qui impliquent les services sociaux, l'aide juridique et les services de police ont l'obligation de venir en aide aux femmes victimes de violence familiale. Les femmes et les enfants qui entrent dans l'engrenage de l'itinérance sont plus susceptibles de souffrir sur le plan physique, sexuel ou psychologique.