Aide à l’accès à un logement permanent pour les familles à besoins multiples: Un rapport à l’attention de Emploi et Développement social Canada

Aide à l’accès à un logement permanent pour les familles à besoins multiples: Un rapport à l’attention de Emploi et Développement social Canada

En réaction à la croissance continue du nombre de familles itinérantes, plusieurs communautés réparties au Canada ont développé des programmes d’interventions axés sur la famille dans le but de mettre fin à l’itinérance et d’aider les familles à parvenir à une forme de stabilité résidentielle. À Calgary, ce projet a entrainé la mise sur pied de deux centres d’urgence, présentement saturés, afin de venir en aide au nombre croissant de familles confrontées au problème de l’itinérance. Les familles qui vivent des situations d’itinérance font face à une variété de barrières structurelles, de facteurs de risque personnels, et d’évènements déclencheurs. Alors que l’expérience d’itinérance familiale est distincte de celle des individus célibataires, la typologie des usagers des refuges est comparable. En fait, les familles qui aboutissent à des situations d’itinérance ne sont pas toutes considérées comme des cas extrêmes ou nécessitant un soutien intensif pour trouver un hébergement. Cependant, des observations effectuées à Calgary en 2011 ont fait naitre des inquiétudes quant à l’existence de groupes de familles pour lesquelles mettre un terme à l’itinérance de façon permanente constituait un défi en raison de l’absence de services adéquats. Ces familles présentaient des défis complexes et multiples et des durées d’usage des centres de refuge plus étendues. En réponse à ces problèmes spécifiques, cette recherche exploratoire tente de proposer des recommandations pour le développement d’un modèle d’aide à l’accès au logement permanent dans le but de soutenir les familles à besoins élevés qui ont déjà connu de multiples séjours en refuge. Cette étude inclut un survol environnemental des modèles d’aide au logement existant, une revue de littérature de l’itinérance des familles et des facteurs de risque, des données qualitatives provenant d’entrevues menées auprès de 36 chefs de familles qui vivent ou ont vécu des situations d’itinérance par le passé, des réponses à des sondages effectués avec 27 fournisseurs de service travaillant avec des familles en situation d’itinérance, et une analyse d’informations statistiques provenant de deux refuges d’urgence ainsi que six programmes de logement actuellement disponibles pour les familles à Calgary. En ciblant des familles qui ont recouru aux refuges de façon répétée ou pour de longues périodes, cette étude visait à proposer un regard nouveau sur les familles ayant des besoins complexes, pour lesquelles il est probable que fournir seulement un logement abordable ne constituerait pas une intervention suffisante et pour lesquelles une aide supplémentaire et à plus long terme est requise. Ces informations sont destinées à l’usage d’un modèle d’aide à l’accès au logement permanent avec un soutien actif auprès des familles, de façon à ainsi créer une intervention sur mesure pour les besoins spécifiques de cette population. Les participants à cette étude ont indiqué que des facteurs tels que des niveaux de revenus inadéquats, des logements inaccessibles ou trop onéreux, la consommation de substances, des expériences de discrimination ou de racisme, la violence familiale, le manque de soutien ou d’information sur les services disponibles, et des problèmes de santé physique ou mentale contribuent à créer des expériences d’itinérance. Pour toutes les familles rencontrées, un problème de logement était à l’origine de leur situation d’itinérance. En outre, l’expérience d’itinérance s’accompagnait de la crainte de divulguer les défis inhérents, en termes de cohésion familiale et de parentalité, en raison des possibilités d’intervention des services de protection de l’enfance. Étant donné la relation entre les services de protection de l’enfance et l’expérience d’itinérance vécue plus tard à l’âge adulte, il est essentiel d’identifier les meilleures façons d’aider les familles vivant dans l’itinérance dans le but de maintenir la structure familiale et de traiter de l’origine du problème de leur itinérance de façon à ne pas reproduire une autre génération d’itinérants. Parmi les facilitateurs les plus susceptibles de sortir les familles de l’itinérance, nous avons identifié des équipes aidantes et efficaces pour gérer et référer les cas particuliers, le respect et l’incitation à acquérir de l’autonomie et de l’indépendance, une réponse aux besoins des enfants (allant de soins pour les enfants à des conseils intensifs), une prise de conscience accrue des services communautaires disponibles, ainsi qu’un soutien culturel et des pratiques spirituelles. En fait, sous-jacent toutes ces formes d’aide, on trouve le besoin d’acquérir un logement abordable et un niveau de revenus adéquat. Les participants ont cependant souligné que des logements et des revenus seuls ne combleraient pas tous les besoins de leur famille. Ceux-ci devaient en effet être complétés par des formes de soutien et des programmes aidants, flexibles, adéquats et accessibles.

DATE DE PUBLICATION: 2014
EMPLACEMENT: Calgary, Alberta, Canada