Définition canadienne de l’itinérance chez les jeunes

Définition canadienne de l’itinérance chez les jeunes

«L’itinérance chez les jeunes» renvoie à la situation et à l'expérience que connaissent des jeunes âgés entre 13 et 24 ans qui vivent indépendamment de leurs parents et/ou gardiens et qui n'ont pas les moyens ni la capacité d'acquérir une résidence stable, sécuritaire et permanente.

L’itinérance chez les jeunes est un enjeu social complexe, car en tant que société, nous n'avons pas su fournir aux jeunes et à leurs familles les nécessités et les soutiens nécessaires qui leur permettraient d'aller de l'avant dans leurs vies d'une manière sécuritaire et planifiée. En plus d'éprouver des difficultés économiques et de devoir faire face à l'absence d'un logement sécuritaire, de nombreux jeunes sans abri ne possèdent pas d'expérience personnelle de vie indépendante tout en étant peut-être en proie à des changements développementaux considérables (sociaux, physiques, émotionnels et cognitifs). Par conséquent, ils n'auront peut être pas à leur disposition les ressources, la résilience, l'éducation, les soutiens sociaux et les compétences essentielles nécessaires pour favoriser une transition sûre et stimulante vers l'âge adulte et l'indépendance. Peu de jeunes choisissent de devenir des sans-abri et ne veulent pas qu'on les définisse par leur itinérance, et l'expérience d'itinérance est généralement négative et stressante.

L’itinérance chez les jeunes est le déni des droits de l'homme fondamentaux , et lorsqu'elle est identifiée en tant que telle, il importe d'y remédier.  Tous les jeunes ont droit aux besoins essentiels de la vie, y compris à un logement adéquat, des aliments, la sécurité, une éducation et la justice.

ORGANISATION: Observatoire canadien sur l’itinérance
DATE DE PUBLICATION: 2016
EMPLACEMENT: Canada