Itinérance: Portrait de l’itinérance dans les communautés des Premières Nations au Québec

Itinérance: Portrait de l’itinérance dans les communautés des Premières Nations au Québec

Devant l’ampleur et la complexification du phénomène de l’itinérance au Québec, la Commission de la santé et des services sociaux de l’Assemblée nationale décidait, en avril 2008, d’examiner le problème de l’itinérance au Québec. Dans la foulée de ces travaux, la Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador (CSSSPNQL) a participé, par l’entremise d’un mémoire conjoint avec l’Assemblée des Premières Nations Québec–Labrador (APNQL), aux audiences publiques sur le phénomène de l’itinérance au Québec. Ce mémoire mettait en lumière l’importance accrue du phénomène de l’itinérance chez les Premières Nations en général, mais aussi au sein même des communautés. À l’époque, il était déjà conclu que le phénomène devait être mieux documenté. À cet égard, la Commission de la santé et des services sociaux a recommandé au gouvernement du Québec de favoriser la recherche sur l’itinérance « en soutenant de façon concrète les chercheurs et groupes de chercheurs qui s’intéressent aux questions de la pauvreté, de l’exclusion sociale et de l’itinérance » . 

ORGANISATION: Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador
ÉDITEUR: Emilie Grantham, Marjolaine Siouï, Niva Sioui, Marie-France Harvey
DATE DE PUBLICATION: 2016