Le Budget fédéral alternatif 2017 : Logement et quartiers

Le Budget fédéral alternatif 2017 : Logement et quartiers

Le Centre canadien de politiques alternatives (CCPA) exhorte le gouvernement fédéral à déposer un budget qui respecte ses promesses de réduire les inégalités des revenus et stimule la croissance inclusive.

Il est vital à plusieurs égards que le gouvernement fédéral joue un rôle de premier plan au chapitre de la création de logements abordables. Tout d’abord, les ménages à faible revenu (particulièrement ceux qui dépendent de l’aide sociale) ne peuvent tout simplement pas payer le loyer mensuel exigé pour la plupart des catégories de logement sur le marché privé. Ensuite, les zones urbaines à forte croissance (surtout les nouvelles banlieues) ne peuvent se fier aux promoteurs du secteur privé pour créer les logements dont ont besoin les travailleurs (dont les collectivités ont besoin à leur tour, notamment dans le secteur des services). Enfin, il est important que des organismes à but non lucratif possèdent et exploitent des logements, car ceux-ci peuvent maintenir des loyers bas à long terme et constituer des biens publics par le fait même. En dernier lieu, lorsqu’il est question de souspopulations vulnérables (y compris les personnes souffrant de maladies de santé mentale, celles qui vivent avec le VIH/SIDA et les personnes âgées), les organismes sans but lucratif réussissent à créer des immeubles qui peuvent favoriser l’éclosion de collectivités.

ORGANISATION: Centre canadien de politiques alternatives
DATE DE PUBLICATION: 2017
EMPLACEMENT: Canada