Les jeunes de la rue: Disparition ou retour des enjeux de classe?

Les jeunes de la rue: Disparition ou retour des enjeux de classe?

Qui sont les jeunes de la rue ? Les représentants d’une classe défavorisée, d’une jeunesse en difficulté, de nouvelles façons de devenir adulte dans une société où règnent l’incertitude, la performance et la précarité ? L’article cherche à montrer comment l’expérience de la rue, si elle ne relève pas simplement du hasard, n’est pas seulement la réponse à un déterminisme de classe qui affecterait une catégorie sociale particulière. L’analyse des trajectoires des jeunes du centre-ville de Montréal montre comment les éléments traditionnels de la différenciation sociale (classe sociale d’origine, sexe, âge…) ne permettent que partiellement de comprendre leurs itinéraires de vie et leur expérience de la rue. Il importe aussi de tenir compte des mécanismes sociaux d’exclusion et d’inclusion auxquels ces jeunes sont soumis par une société qui souhaite les sortir de la rue. Si l’expérience de la rue peut apparaître comme une réponse des jeunes à des transformations sociétales qui modifient très largement l’accès à l’âge adulte et le mode de vie adulte, les mécanismes de représentation et de régulation sociale de cette expérience construisent encore ces jeunes comme une classe sociale « dangereuse ».

JOURNAL: Lien social et Politiques
VOLUME: 49
PAGES: 173-182
DATE DE PUBLICATION: 2003
EMPLACEMENT: Montréal, Québec, Canada