Hommes seuls

Hommes seuls

La catégorie qui constitue le groupe le plus important de personnes itinérantes est celle des hommes seuls. D’après le rapport État de l’itinérance au Canada : 2013, les hommes adultes de 25 à 55 ans représentent près de la moitié (47,5 %) de la population itinérante au Canada. Une étude qui ne traite que des abris pour personnes itinérantes a conclu qu’en 2009, 73,2 % des utilisateurs d’abris de 16 ans et plus étaient des hommes. L’écart entre les hommes et les femmes se creuse avec l’âge, et alors que les hommes représentent 60 % de la population des jeunes dans les abris, ils représentent 80 % des adultes de plus de 55 ans.

Comme pour toute population, de nombreuses raisons amènent les hommes seuls à devenir itinérants. Celles-ci comprennent notamment des questions systémiques, comme l’offre inadéquate de logements sociaux, la faiblesse des taux de vacances et le coût élevé des loyers, un manque de financement des soutiens aux personnes souffrant de troubles mentaux, le caractère inadéquat du système de traitement de la dépendance et l’inadéquation des soutiens sociaux et économiques pour prévenir la séparation de la famille. Il a été déterminé que la population des hommes « souffre plus souvent de troubles mentaux, de dépendances et d’incapacité, y compris l’incapacité invisible telle que les traumatismes cérébraux et les troubles du spectre de l’alcoolisation fœtale (TSAF). »

AUTEURE : Gulliver, Tanya (2014) Homeless Hub.