Participation gouvernementale

Participation gouvernementale

La participation du gouvernement est particulièrement importante lorsque l’on vise à favoriser l’augmentation de l’intégration entre les secteurs. La centralisation ou l’intégration d’un système complexe exigera la participation du gouvernement. Parce que l’itinérance est une question hautement complexe, qui concerne plusieurs secteurs (p. ex. la santé mentale, la justice pénale et l’éducation), le consensus au sujet de la responsabilité tend à être limité. Le gouvernement peut assumer un rôle de leader à cet égard, en rassemblant différents secteurs pour prévenir et éliminer l’itinérance, et permettre une réponse intégrée. L’idée est de fournir des soutiens structurels pour les processus d’intégration (p. ex. les politiques, les définitions communes, les fonds communs) sans rendre le processus inutilement encombrant ou bureaucratique pour les organisations. Par exemple, en Alberta, le ministère des Ressources humaines collabore avec les ministères pertinents (Éducation et Santé, par exemple) pour élaborer et mettre en œuvre une stratégie de partage de l’information visant à améliorer la communication entre les secteurs.

Les questions liées à la gouvernance et au leadership sont également pertinentes. Les modèles intégrés exigent la reconception d’une approche du leadership particulière à l’organisation. Les modèles de leadership distribué ou collaboratif suggèrent des possibilités de reconception du paysage du leadership organisationnel en fonction de différents modèles d’intégration des systèmes.

AUTEURE : Nichols, Naomi (2014) Homeless Hub.